Cardio !! Qu’est ce que ci ?

Cardio !! Qu’est ce que ci ?

Priorité au cardio

Si votre objectif est de perdre du ventre et que vous n’avez de temps et d’énergie que pour un seul type d’entraînement tel ou tel jour, privilégiez le cardio. Ainsi, vous serez certain que tous vos efforts seront canalisés vers votre priorité absolue : la perte de poids/graisse. Bien que cela ne soit pas impossible, mieux vaut ne pas essayer de beaucoup mincir tout en voulant développer fortement la masse musculaire. À la place, répartissez votre entraînement en cycles (périodisation) pour obtenir de meilleurs résultats d’ensemble.

Travaillez plus dur ou plus longtemps pour brûler plus de calories

Comme pour l’entraînement avec charges, les muscles apprendre à s’adapter aux efforts en aérobie. Donc, pour qu’il y ait amélioration constante de la condition cardio-vasculaire ainsi que des capacités d’oxydation des graisses et des glucides, il faut que l’intensité de l’entraînement dépasse progressivement les limites précédentes. Cela peut être réalisé tout simplement en prolongeant la séance d’une minute, en augmentant légèrement le degré d’inclinaison du tapis de jogging ou en s’entraînant à une fréquence cardiaque plus élevée.

Optimiser votre métabolisme

On a constaté que, par rapport aux femmes et en s’entraînant avec la même intensité relative, les hommes brûlent proportionnellement plus de glucides que de graisses. En revanche, il semble que les femmes brûlent les graisses de préférence et préservent les glucides. Il apparaîtrait donc que les hommes profitent mieux de séances plus longues avec une intensité relative plus faible (de l’ordre de 65 % de la FC max). Les femmes obtiendraient de meilleurs résultats globaux en s’entraînant à plus haut régime (en pratiquant par exemple, de l’interval-training en forte intensité), ce qui provoquerait une plus grande perte de calories et de tissu adipeux.

Le cardio doit être autant un plaisir qu’un défi

Pour beaucoup de pratiquants, l’activité en endurance est l’élément le moins agréable d’un programme de bodybuilding bien structuré. Pour y prendre goût, essayez de suivre des cours collectifs, d’alterner entre les différents équipements cardio, de vous entraîner en plein air ou simplement de vous fixer des défis quotidiens qui vous donneront droit à une récompense définie à l’avance, comme sortir un soir

 

Spiruline et sport : avantageuse ?

 

Elle est riche en fer et zinc, ce qui est intéressant pour les athlètes suivant des diététiques végétariennes. En effet, une partie du fer est constitutif de l’hémoglobine qui transporte l’oxygène des poumons jusqu’aux cellules et dont la carence est responsable de l’anémie (très redoutée en particulier chez les sportives) !

Le zinc est indispensable au goût et l’odorat, intervient dans le fonctionnement du système immunitaire (une déficience entraîne une baisse de la résistance aux infections) et joue un rôle central dans la quête de performance du sportif !

 

De plus, sa richesse en protéines végétales, associée à celle des légumes secs (haricots, lentilles, pois…), céréales et leurs dérivés (pain, pâtes…), soja permettent de contribuer facilement aux besoins individuels journaliers !

 

Pauvre en calories et en lipides, elle est très appréciée aussi des personnes suivant des « régimes » à visée perte de masse grasse !Enfin, complète au niveau micronutritionnel, elle permet chez les personnes dénutries, convalescentes, les personnes présentant des troubles du comportement alimentaire (anorexie…), les personnes âgées, un moyen de redonner tonus et vitalité !

Lors d’un exercice intense, on observe une formation excessive de radicaux et des traumatismes entraînant un état inflammatoire. Grâce à sa composition en antioxydants et en acides gras essentiels, cette algue est une alliée de choix pour complémenter votre alimentation quotidienne et prévenir toute baisse de performances !

La posologie se situe généralement entre 5 et 10g maximum par jour à adapter en fonction des paramètres spécifiques de chaque athlète. Les cures durent généralement de un à deux mois maximum, pouvant être renouvelées plusieurs fois dans l’année. Le meilleur moment de prise reste en fin de journée, au moment du repas du soir, pour faciliter les processus de récupération, de régénération énergétique (glycogène…) et de reconstruction tissulaire (os, muscles, viscères,…)

N’oublie pas de partager cet article 😉

Merci

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :